Honte à Facebook


Il y en a marre de la pudibonderie de Facebook.

Pour je ne sais quelles raisons Facebook se permet de censurer les images de nudité féminine, "cachez ce sein que je ne saurais voir".

On peut comprendre que ce média puisse vouloir protéger les plus jeunes d'images pornographique ou violentes.

La féminité, le corps d'une femme exposé au titre de l’art ou de campagnes positives est-il porno ou violent ?


crédit photo Sébastien Roignant F1/4


Ce réseau social n'admet-il pas (normalement) que des personnes de plus de 13 ans alors en quoi défend on les plus jeunes qui ne devraient pas avoir accès à ce type d'images.


N'y aurait-il pas beaucoup d'hypocrisie là-dedans ?

Cette hypocrisie est d’autant plus nauséabonde quand il s’agit de censurer de l’art, de nombreux photographe savent de quoi je parle, et surtout quand il s’agit de censurer des campagnes positives autour, notamment, du cancer du sein, tout en laissant des images de bagarres, passage à tabac fleurir sur notre écran.

Je suis personnellement touché de très près par le « crabe » et je pense que des campagnes mettant en avant la prévention, voire l’après maladie ne devraient pas être assimilées à de la pornographie ou de la violence. La souffrance des femmes confrontées à cette maladie ne mérite elle pas mieux que ça ?

Je voulais partager dans ce billet de blog le coup de gueule d’une artiste qui souhaitait, au travers du financement participatif, récolter de quoi tourner un film sur l’après cancer du sein. Ce sujet concerne un nombre important de femmes et leurs familles. Il faut parler de tout ça et chaque initiative doit être valorisée.

Les réseaux sociaux sont aujourd’hui, à tort ou à raison, des vecteurs hyper importants de l’information. Il y a beaucoup de chose bien qui circulent sur ces réseaux et aussi, malheureusement, beaucoup de choses qui ne devraient pas y être. Les médias tels que Facebook laissent passer beaucoup trop d’informations qui n’ont rien à y faire (violence, « fake news, etc.) et censure trop facilement et hypocritement de belles choses au nom d’un puritanisme malsain.

Malgré cette censure je vous engage à aider Alexandra Naoum et les autres initiatives citoyennes dans le domaine du cancer du sein en participant à son projet sur la page de « l’amazone ». Et vous aussi poussez votre coup de gueule pour que Facebook arrête ses hypocrisies et bannisse la vraie violence de nos murs.


#humanisme #bienveillance

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
RSS Feed